POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
Le 28 mars 2022

Washington (D.C.) et Ottawa (Ontario) — La société Sustainable Forestry Initiative (SFI) a annoncé aujourd’hui que l’agent de conservation en chef Paul Trianosky partira à la retraite le 1er juillet. M. Trianosky a aidé à faire de SFI un acteur important en matière de conservation des forêts et a affirmé le rôle que joue l’aménagement forestier durable pour obtenir des résultats de conversation. Ses efforts ont motivé l’insistance que met SFI sur le rôle de la certification forestière pour promouvoir les valeurs essentielles des forêts en ce qui concerne les changements climatiques, la biodiversité et l’eau.

« Paul a une merveilleuse façon de partager ses connaissances en conservation et a grandement contribué au développement de l’équipe et à l’élaboration des programmes stratégiques et des partenariats durables de SFI. Son grand sourire veut souvent dire que nous faisons quelque chose comme il faut, et son esprit critique nous rappelle souvent que nous pouvons toujours faire mieux. Tout en étant un remarquable maître à penser et un orateur convaincant, il n’hésite jamais à se retrousser les manches pour que nous puissions offrir des résultats de conservation positifs dans les paysages forestiers aménagés. Paul nous manquera beaucoup, mais son héritage va perdurer, a confié Kathy Abusow, présidente-directrice générale de SFI. »

Durant son mandat qui a débuté en 2013, M. Trianosky a été l’élément moteur derrière la croissance rapide de l’orientation vers la conservation de SFI sur plus de 140 millions d’hectares (350 millions d’acres) de forêts certifiées, et le rôle de l’organisation dans la conservation de paysages plus vastes encore. Sa réalisation marquante a été de mener l’élaboration du Projet d’étude des retombées de SFI pour la conservation, qui mesure le piégeage du carbone, le maintien et le rétablissement de la biodiversité et la purification de l’eau sur l’étendue des terres certifiées SFI.

« J’ai vraiment aimé travailler avec Paul toutes ces années. C’est un véritable gentleman. Il a le don de toujours dire ce que j’aurais voulu dire moi-même! Son calme et sa manière posée aideraient n’importe quel groupe à faire avancer sa réflexion sans se laisser distraire, et sa bonne humeur rend toujours les tâches moins lourdes et plus agréables. Je regrette seulement de ne pas encore avoir eu la chance de faire de l’improvisation musicale avec lui ou de l’entendre jouer de la mandoline, a dit Mike Parr, président de l’American Bird Conservancy et membre du conseil d’administration de SFI. »

En mai, le travail sur les retombées de SFI pour la conservation sera reconnu lors du Congrès forestier mondial à Séoul, en Corée du Sud, par le biais d’une communication publiée — Le Projet d’étude des retombées de SFI pour la conservation : le soutien de solutions fondées sur les forêts pour atténuer les changements climatiques et conserver la biodiversité, préparée par M. Trianosky et Darren Sleep, directeur principal de la science et des stratégies de conservation de SFI.

« C’est formidable que notre travail sur les retombées pour la conservation soit reconnu de cette façon par la communauté mondiale. C’est une étape importante vers la pleine reconnaissance du rôle important de l’aménagement forestier durable pour la conservation, a affirmé M. Trianosky. »

La carrière de M. Trianosky a été marquée par sa capacité de mobiliser le milieu plus large de la conservation pour faire valoir la foresterie durable comme une solution fondée sur la nature face aux défis de la conservation. Aujourd’hui, SFI est perçue comme une défenderesse dynamique de la foresterie durable, qui est apte à établir des consensus et qui résout les problèmes en vue de la conservation à l’échelle des paysages dans les forêts nord-américaines.

Le Programme de bourses de SFI pour la conservation est un outil de premier ordre pour la mobilisation, qui a pris son essor sous la direction de M. Trianosky et qui encourage la collaboration entre les organisations certifiées SFI et les chercheurs universitaires et dans le domaine de la conservation. Depuis 2016, le Programme vise à mieux comprendre les retombées pour la conservation et à appuyer les normes SFI par les meilleures connaissances scientifiques.

Le Groupe de rétroaction sur les retombées pour la conservation est une autre innovation que M. Trianosky a conçue et élaborée pour mobiliser le milieu de la conservation. Le Groupe de rétroaction aide à faire en sorte que la recherche sur les retombées pour la conservation et soutenue par des bourses soit solide, fondée sur la science et adaptée aux principaux publics. Grâce à un processus ouvert et interactif, il oriente le travail réalisé dans le cadre du Projet d’étude des retombées pour la conservation et favorise l’interaction entre les responsables du projet et les experts provenant de l’ensemble des milieux universitaires, des organisations non gouvernementales et de la recherche.

Au cours des prochains mois, SFI évaluera des candidats pour prendre le relais et poursuivre les efforts collaboratifs de SFI à l’avant-garde de la conservation. Les candidats idéaux auront un solide réseau, des partenariats réussis et une bonne connaissance du potentiel des forêts aménagées durablement de procurer des résultats de conservation positifs, qu’il s’agisse de la résilience face aux changements climatiques, du maintien ou du rétablissement d’espèces ou de la qualité de l’eau ou de sa quantité. Selon Mme Abusow, « Il sera très important que SFI maintienne cet élan vers la résolution de problèmes sur une base collaborative, afin d’assurer un leadership efficace et de maximiser ses retombées positives pour la durabilité des forêts et des résultats de conservation qui comptent vraiment. »

À propos de SFI
SFI a pour mission de promouvoir le développement par le biais de collaborations axées sur la forêt. Grâce à notre travail sur les normes, en conservation, avec les collectivités et en éducation, nous sommes un chef de file du développement durable et nous avons une influence positive sur la diversité, l’équité et l’inclusion dans le secteur forestier. Nous croyons que des forêts et des collectivités durables sont essentielles à notre avenir à tous. En tant qu’organisme à but non lucratif et indépendant, nous collaborons avec notre réseau diversifié pour offrir des solutions aux défis locaux et mondiaux du développement durable. SFI travaille avec le secteur forestier, les propriétaires de marques, les groupes de conservation, les professionnels en gestion des ressources, les propriétaires forestiers, les enseignants, les collectivités locales, les peuples autochtones, les gouvernements et les universités. Nous tirons parti des forces et des efforts collectifs de notre réseau et nous créons pour toutes les collectivités des occasions de participer de manière concrète au cheminement vers un avenir durable. Pour en apprendre davantage, rendez-vous sur le site forests.org.
Contact médias
David Folkerson
Vice-président, Communications
613-565-0627
media@forests.org