Madison (Wisconsin) — La Sustainable Forestry Initiative (SFI) a annoncé aujourd’hui les lauréats de cette année du Prix de leadership en conservation de la SFI lors du Congrès annuel 2022 de la SFI et d’Apprendre par les arbres (APLA). Weyerhaeuser, la Fondation nationale pour le poisson et la faune (NFWF), le Partenariat des Appalaches (AMJV), l’American Bird Conservancy (ABC), la Division des ressources naturelles de la Virginie occidentale (WVDNR) et l’Université de la Virginie occidentale (WVU) ont été reconnus pour avoir encouragé des partenariats nécessaires dans la lutte contre le déclin des populations d’oiseaux à l’échelle des paysages. Les partenaires travaillent ensemble à un projet financé par la NFWF et administré par la SFI visant à rétablir les habitats essentiels d’espèces dans les forêts aménagées de la Virginie occidentale. Un soutien supplémentaire au projet est venu du Service géologique des États-Unis, du Service du poisson et de la faune des États-Unis et du Conseil national pour l’amélioration de la qualité de l’air et des cours d’eau.

« Le projet concrétise l’engagement fondamental de la SFI à l’égard de collaborations axées sur la forêt qui débouchent sur des solutions de durabilité et son objectif d’accroître les bienfaits des forêts certifiées SFI pour la conservation. Le regroupement de grands organismes de conservation et d’organisations certifiées SFI pour apporter un changement réel sur le terrain est la marque de notre approche, déclare Kathy Abusow, présidente-directrice générale de la SFI. »

Le projet porte sur trois espèces d’oiseaux en péril : la Paruline à ailes dorées, la Paruline azurée et la Grive des bois.

« Le partenariat a élaboré une approche novatrice pour étendre la conservation dans la région en tirant parti des normes de certification largement adoptées de la SFI pour promouvoir expressément la conservation des espèces rares ou dont la population est en déclin, précise Amanda Bassow, directrice du bureau régional du Nord-Est de la NFWF. Le projet pourrait servir de modèle pour rejoindre les propriétaires forestiers privés afin de favoriser l’aménagement forestier pour le bois et la faune, et la NFWF est reconnaissante à ses partenaires financiers du Service des forêts des États-Unis, du Service du poisson et de la faune des États-Unis et de la Fondation Richard King Mellon, qui ont rendu possible ses travaux dans les Appalaches. »

Weyerhaeuser a joué un rôle de meneur en tant qu’organisation certifiée SFI, en permettant l’utilisation de ses terres forestières, en fournissant des contributions de contrepartie en nature, en facilitant l’engagement des familles propriétaires de forêt et en fournissant un soutien financier qui a permis à la WVU d’acheter du matériel technique. Weyerhaeuser collabore aussi avec la SFI et l’ABC pour répertorier, élaborer et diffuser des lignes directrices de pratiques exemplaires pour mobiliser d’autres propriétaires forestiers institutionnels en Amérique du Nord.

« Weyerhaeuser souhaite continuer à maximiser cet effort collaboratif afin de mieux comprendre les relations entre ces espèces d’oiseaux en péril et nos forêts productives, dit Henning Stabins, biologiste de la faune pour Weyerhaeuser. Le rôle de Weyerhaeuser est essentiel, car sa participation active sert de modèle pour mobiliser d’autres grands propriétaires forestiers privés, ce qui aide à obtenir l’envergure nécessaire pour que la recherche ait des effets concrets.

Le financement par la NFWF de ce projet mené par la SFI traduit sa bonne compréhension du besoin de partenariats dynamiques et d’innovation et assure l’engagement d’un large éventail de partenaires crédibles. L’AMJV et l’ABC ont montré la voie en collaborant avec les propriétaires de forêts familiales et en améliorant la compréhension des pratiques exemplaires pour les oiseaux, en étendant les résultats des travaux antérieurs de l’ABC avec la SFI à de multiples projets de conservation des oiseaux. La WVDNR joue un rôle de partenaire clé dans le projet en reliant les priorités de conservation à la WVU, qui effectuera la recherche sur le terrain pour suivre les effets de l’aménagement forestier sur les espèces d’oiseaux visées.

« La conservation et la gestion à l’échelle des paysages des espèces préoccupantes, comme la Paruline à ailes dorées, la Paruline azurée et la Grive des bois, nécessitent la collaboration, soutient Chris Lituma, professeur adjoint en ressources cynégétiques et halieutiques à la WVU. Ce projet rassemble des organisations fédérales, d’État, privées et universitaires et des organisations non gouvernementales autour de l’objectif commun de répertorier les pratiques exemplaires pour ces espèces et de les mettre en œuvre afin de rétablir les populations. »

Les sites d’essai de Virginie occidentale, qui couvrent au moins 6 000 hectares (15 000 acres) de forêts dans les Appalaches centrales, comprennent certaines des forêts tempérées de feuillus les plus biologiquement diversifiées des États-Unis. Des oiseaux comme la Paruline à ailes dorées, la Paruline azurée et la Grive des bois nécessitent différents habitats forestiers qui se trouvent dans les Appalaches centrales. La majorité de ces forêts est détenue et gérée par des intérêts privés, ce qui souligne l’importance du projet comme modèle pour les stratégies futures.

« Notre approche de la planification et de la mise en œuvre aidera les propriétaires forestiers à répondre aux exigences de biodiversité des paysages qu’impose la certification SFI, affirme Paul Trianosky, agent de conservation en chef pour la SFI. Le projet s’appuie sur l’échelle et l’expérience de mobilisation de la SFI ainsi que sur son engagement envers l’amélioration continue. Les pratiques exemplaires ainsi établies aideront à guider l’aménagement des terres certifiées SFI. »

À propos de Weyerhaeuser

La société Weyerhaeuser, l’un des plus grands propriétaires privés de terres forestières du monde, a commencé ses opérations en 1900. Elle possède ou contrôle environ 4,45 millions d’hectares (11 millions d’acres) de terres forestières aux États-Unis et en gère d’autres en vertu de licences à long terme au Canada. Elle aménage ces terres sur une base durable, en conformité avec les normes forestières reconnues mondialement. Elle est aussi l’un des plus grands fabricants de produits forestiers des États-Unis. La société est une société de placement immobilier. En 2021, elle a généré un chiffre d’affaires de 10,2 milliards de dollars et a employé quelque 9 200 personnes qui ont servi des clients partout dans le monde. Ses actions ordinaires s’échangent à la bourse de New York sous le symbole WY. Weyerhaeuser est une organisation certifiée SFI. Apprenez-en plus à ‹www.weyerhaeuser.com›.

À propos de l’Université de la Virginie occidentale

L’Université de la Virginie occidentale étant une institution qui a bénéficié de la concession de terres, ses enseignants, son personnel et ses étudiants s’engagent à créer une culture diversifiée et inclusive qui favorise l’éducation, les soins de santé et la prospérité pour tous en offrant l’accès et des perspectives; en misant sur la recherche à fortes retombées; et en menant la transformation en Virginie occidentale et dans le monde par l’engagement local, au niveau de l’État et mondial.

À propos de l’American Bird Conservancy

L’American Bird Conservancy est un organisme à but non lucratif voué à la conservation des oiseaux sauvages et de leurs habitats dans l’ensemble des Amériques. Mettant l’accent sur l’obtention de résultats et le travail en partenariat, elle s’attaque aux plus importants problèmes auxquels les oiseaux font face aujourd’hui, en innovant et en comptant sur les progrès rapides de la science pour mettre fin aux extinctions, protéger les habitats, éliminer les menaces et renforcer les capacités de conserver les oiseaux. Pour en savoir plus, retrouvez-la à l’adresse ‹abcbirds.org› ou sur Facebook, Instagram ou Twitter (@ABCbirds).

À propos du Partenariat des Appalaches

Le Partenariat des Appalaches (en anglais : Appalachian Mountains Joint Venture), l’un des partenariats pour les oiseaux migrateurs du Service du poisson et de la faune des États-Unis, est un partenariat régional de plus de 55 organismes d’État et organismes fédéraux, organismes de conservation et universités. Guidé par sa mission et sa vision, il œuvre à la conservation des habitats au bénéfice des oiseaux, de la faune et de la population au cœur de la région des Appalaches. Le Partenariat s’étend du Sud-Ouest des Appalaches, en Alabama, jusqu’aux hautes terres du Nord-Est, dans le Sud de l’État de New York. Cette étendue couvre 41,7 millions d’hectares (103 millions d’acres) dans des parties du Tennessee, du Kentucky, de l’Ohio, de l’Alabama, de la Géorgie, de la Caroline du Nord, de la Virginie, du Maryland, de la Pennsylvanie, du New Jersey, de l’État de New York et toute la Virginie occidentale, et comprend certaines des plus vastes étendues de forêt restantes dans l’Est des États-Unis.

À propos de la Division des ressources naturelles de la Virginie occidentale

La mission de la Division des ressources naturelles (DNR) est de fournir un programme exhaustif d’exploration, de conservation, de mise en valeur, de protection, de jouissance et d’utilisation des ressources naturelles renouvelables de l’État. La Division préserve et protège des espaces naturels uniques ou d’importance panoramique, scientifique, culturelle, archéologique ou historique exceptionnelle, tout en offrant d’innombrables possibilités de loisir en plein air aux résidents et visiteurs de la Virginie occidentale.

À propos de la Fondation nationale pour le poisson et la faune

Reconnue par le Congrès des États-Unis en 1984, la Fondation nationale pour le poisson et la faune (NFWF) protège et restaure le poisson, la faune, les plantes et les habitats des États-Unis. Travaillant avec des partenaires fédéraux, privés et individuels, la NFWF a financé plus de 5 000 organismes et entraîné des retombées totales de 6,1 milliards de dollars pour la conservation. Pour en savoir plus, rendez-vous à l’adresse ‹nfwf.org›. (Lisez l’annonce des subventions de la NFWF, renseignez-vous sur la subvention de la SFI à la NFWF et visionnez une courte vidéo sur le Programme d’intendance des habitats des Appalaches centrales.)

À propos de SFI

SFI a pour mission de faire progresser la durabilité grâce à des collaborations axées sur les forêts. Nous sommes une organisation indépendante à but non lucratif qui s’appuie sur quatre piliers de travail interconnectés : les normes, la conservation, la communauté et l’éducation. SFI travaille avec le secteur forestier, les groupes de conservation, les universitaires, les chercheurs, les propriétaires de marques, les professionnels des ressources, les propriétaires fonciers, les éducateurs, les communautés locales, les populations autochtones et les gouvernements. En collaborant avec notre réseau, nous utilisons les forêts et les produits certifiés par SFI comme des outils puissants pour aider à résoudre les problèmes de durabilité tels que les enjeux climatiques, la conservation de la biodiversité, l’éducation des générations futures et le développement économique durable.

Contact médias

David Folkerson
Vice-président, Communications
Sustainable Forestry Initiative
613-565-0627
media@forests.org